bxl1Église des Carmes (de saint Joseph et de sainte Thérèse d’Avila)

Av. de la Toison d’Or 45 – 1050 Bruxelles

Horaire d’ouverture de l’église:
du lundi au samedi: de 7h30 à 20h00 (sauf le jeudi, l’église reste fermée)  -  le dimanche : de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 20h00.

Horaire des messes:
en semaine: 8h00 et 18h30 - le samedi : 8h00 et 18h00
le dimanche: 10h30 et 18h00. 

Horaire des confessions:
en semaine: de 16h30 à 18h30
le samedi: de 16h30 à 17h45
le dimanche et les Solennités de 9h45 à 10h15 - de 17h15 à 17h45.

Adoration eucharistique:
le lundi de 19h15 à 20h00.

Contact:
Téléphone : +32 2 5020589
E-mail : carmes.bxl@gmail.com

 

HISTOIRE.

L’Ordre des Carmes déchaussés fut présent à Bruxelles depuis le commencement du XVIIème siècle jusqu’à la suppression en 1796 (l’ancien couvent et l’église se trouvaient dans la Rue des petits Carmes, mais ils ont été démolis). C’est seulement en 1852 que les Carmes déchaussés décidèrent de refonder à Bruxelles et de bâtir l’actuelle église dans l’Avenue de la Toison d’Or. Le nouveau couvent pouvait bénéficier d’un grand jardin, lequel fut cédé à partir de 1962 pour bâtir la Galerie Porte Louise et quelques années après le couvent fut démoli pour faire place à la Galerie Espace Louise. Derrière l’église et enveloppé par le complexe commercial, on construisit l’actuel couvent, plus petit que le bâtiment précédent.

L’église conçue par l’architecte Menge en 1860 en style néogothique lombard fut édifiée entre 1861 et 1875. Les travaux intérieurs furent achevés par l’architecte P. Cuypers. Sur la façade de l’église, restaurée en 2010, se trouvent les statues de la Vierge Marie du Mont Carmel, de saint Joseph et de sainte Thérèse d’Avila (ces deux derniers sont les patrons de cette église).

À l’intérieur, les vitraux du XIXème siècle se trouvant dans le chœur représentent sainte Thérèse d’Avila, la Vierge Marie du Mont Carmel, saint Jean de la Croix et quatre anges. La pénombre de l’édifice met en valeur les vitraux des cotés, composés de verre éclaté et béton, réalisés en 1959 par les moines bénédictins de Fleury à Saint-Benoît-sur-Loire d’après des dessins du frère Eloi Devaux, de l’abbaye de la Pierre-qui-Vive. De 1956 à 1962 la décoration interne de l’église fut fortement renouvelée et la façade fut restaurée. Le chemin de croix en céramique a été réalisé en 2011 par le frère Carme déchaussé Serafino Melchiorre (Rome).
Le jubé dispose d’un orgue construit en 1869 par le facteur ixellois Merklin-Schütze. L’orgue fut restauré et agrandi en 1934 et en 1962 par E. A. Roethinger (Strasbourg), et enfin rénové et augmenté encore en 2000 par Patrick Colon (Laeken).

 

 (ITALIANO)

bxl2Église des Carmes (de saint Joseph et de sainte Thérèse d’Avila)
Av. de la Toison d’Or 45 – 1050 Bruxelles

Orario di apertura:
dal lunedì al sabato dalle 7.30 alle 20.00 (tranne il giovedì, la chiesa resta chiusa)
la domenica dalle 9.30 alle 12.30 e dalle 14.00 alle 20.00.

Orario delle messe:
in settimana: alle 8.00 e alle 18.30
il sabato: alle 8.00 e alle 18.00
la domenica: alle 10.30 e alle 18.00.

Orario delle confessioni:
in settimana dalle 16.30 alle 18.30
il sabato dalle 16.30 alle 17.45
la domenica e le Solennità dalle 9.45 alle 10.15 e dalle 17.15 alle 17.45.

Adorazione eucaristica:
il lunedì dalle 19.15 alle 20.00.

Contatti:
Telefono: +32 2 5020589
Email: carmes.bxl@gmail.com

 

CENNI STORICI.

L’Ordine dei Carmelitani Scalzi è presente a Bruxelles dall’inizio del XVII secolo fino alla soppressione nel 1796 (l’antico convento e la chiesa si trovavano in “Rue des petits Carmes”, ma sono stati demoliti). È solo nel 1852 che i Carmelitani Scalzi decidono di rifondare a Bruxelles e di costruire l’attuale chiesa nell’Avenue de la Toison d’Or. Il nuovo convento poteva beneficiare di un grande giardino, ma a partire dal 1962 su di esso fu edificata la Galerie Porte Louise e dopo qualche anno fu demolito anche il convento per far posto alla Galerie Espace Louise. Dietro la chiesa e circondato dal complesso commerciale, si costruì, più piccolo, l’attuale convento.

La chiesa in stile neogotico lombardo fu realizzata tra il 1861 e il 1875, su progetto del 1860 dell’architetto Menge. I lavori dell’interno furono terminati dall’architetto P. Cuypers. Nella facciata della chiesa, restaurata nel 2010, si trovano le statue della Vergine Maria del Monte Carmelo, di san Giuseppe e di santa Teresa (questi ultimi sono i patroni di questa chiesa).

All’interno, le vetrate del XIX secolo situate in alto nel coro rappresentano santa Teresa d’Avila, la Vergine Maria del Monte Carmelo, san Giovanni della Croce e quattro angeli. La penombra dell’edificio mette in risalto le vetrate laterali, composte da vetro e cemento; esse furono realizzate nel 1959 dai monaci Benedettini di Fleury a Saint-Benoît-sur-Loire secondo i disegni di fra’ Eloi Devaux, dell’abbazia della Pierre-qui-Vive. Dal 1956 al 1962 si realizzò un notevole rifacimento dell’interno della chiesa e fu restaurata la facciata. La Via Crucis in ceramica è stata realizzata nel 2011 dal Carmelitano Scalzo fra’ Serafino Melchiorre (Roma).
La tribuna dispone di un organo costruito nel 1869 da Merklin-Schütze di Ixelles. Restaurato e ingrandito nel 1934 e nel 1962 da E. A. Roethinger (Strasbourg), è stato ancora rinnovato e ampliato nel 2000 da Patrick Colon (Laeken).